Birkin

Jane Birkin : une fille prodigue à Lyon !

La fille prodigue de jacques doillon avec jane birkin michel piccoli 6

L’Institut Lumière à Lyon reçoit le mardi 13 septembre 2016 Jane Birkin dans le cadre d’une soirée qui lui est consacrée.

Une rencontre qui débutera à partir de 19h00 et animée par Thierry Frémaux. Le film La Fille prodigue, de Jacques Doillon, sera projeté.

Le 16 septembre offrira l’occasion de (re)découvrir Jane B. par Agnès V. Un film ‘’portrait’’ où Jane Birkin apparaît selon le site de l’institut Lumière « sous toutes ses formes, dans tous ses états et en plusieurs saisons, elle-même en sa diversité et aussi d’autres Jane… d’Arc, Calamity Jane, et la Jane de Tarzan et la Jane de Gainsbourg. C’est la femme-au-miroir-mouvant. Elle change de tête et de rôle pour s’amuser avec Agnès qui tourne autour d’elle, la déguisant, lui proposant des fictions ou des hommages comme celui à Marilyn… celui de Laurel maladroit de Laurel et Hardy. C'est un portrait semé de mini-fictions, une fiction semée de mini-confidences de Jane B., au mieux de sa forme dans un libre dialogue avec celle qui la filme, Agnès V. »

A propos de ce film, Pierre Murat a écrit dans Télérama (mars 1988) : « Le plus souvent, Agnès V. et Jane B. sont émouvantes et drôles, alternativement. Et, lorsque l’harmonie les réunit, le film devient superbe : un mouvement de caméra savant d’Agnès V. dévoile les coulisses de son tournage, tandis que Jane B. chuchote des mots d’amour pour les techniciens qui savent l’aider si bien. »

Pour en savoir plus et pour toutes réservations :

Institut Lumière

25, rue du Premier-Film

69008 Lyon

Tél. : 04 78 78 18 95

Site Internet : http://www.institut-lumiere.org

Un Léopard d’Or pour Jane Birkin

Jane birkin locarno

Le festival du film de Locarno, en Suisse, a rendu hommage à Jane Birkin en lui remettant un Léopard d'Or pour l'ensemble de sa carrière. Le premier prix qu’elle n’ait jamais reçu jusqu’alors, a-t-elle tenu à préciser, très émue.

Alors que "La femme et le TGV", du réalisateur Timo von Gunten, concourt dans la catégorie ‘’courts métrages’’ dans le cadre de ce festival, 2 autres films de Jane Birkin ont également été montrés au public, pour rendre hommage à son parcours cinématographique.

Des films qui lui tiennent particulièrement à cœur : "La fille prodigue" (de Jacques Doillon, 1981) et le film autobiographique Boxes (2007), dont Jane Birkin a écrit le script et qu’elle a réalisé et interprété.

Dans une interview accordée à RTS Info, Jane Birkin  est revenue sur ses débuts au cinéma, et sur sa carrière.

Si pour elle la chanson fait encore partie de son actualité, elle avoue qu’en ce qui concerne le cinéma, « le moment est passé pour moi ».

A voir également :

 la bande annonce du court métrage : La femme et le TGV 

et la page Facebook 

Jane Birkin : en TGV vers un prix !

Affiche la femme et le tgv jane birkin timo von gunten

La femme et le TGV, film du réalisateur Suisse Timo von Gunten, avec Jane Birkin, fait partie de la compétition officielle du Festival du Film de Locarno (Pardi di Domani).

Projeté pour la première fois, en première, le vendredi 5 Août 2016, il est d’ores et déjà possible de trouver de nombreuses informations et photos de ce court métrage inattendu sur le site qui lui est dédié. 

Jane birkin with film crew at zurich main station

Sur ce site Internet, sont également mis en vente des accessoires et costumes du film que Jane Birkin a utilisé et/ou porté dans le film. Faites vite… Il n’y en aura pas pour tout le monde !

En précommande disponible également, le DVD et bien d’autres articles !  

On croise les doigts... en espérant que ce train conduira le film et toute son équipe vers une récompense... nous en reparlerons  ! 

Jane Birkin n’est pas allée à Shangaï !

Jane birkin concert chine shangai

Jane Birkin devait se produire le 9 juillet 2016 à Shangaï, en Chine. Jane Birkin s’est cependant vu refuser l’obtention de son visa. Alors que le reste de son équipe n’a eu aucune difficulté à l’obtenir !

Pour Jane Birkin, cela serait lié à « son engagement en faveur d’Amnesty International, à la FIDH (Fédération internationale des droits de l'Homme) et à son engagement contre les abus sur les questions des droits de l'Homme ». (…) « Il n'y a eu aucune explication [des autorités chinoises], (…) ; « Il n'y a aucune autre raison » estime-t-on dans son entourage. »

Photo : gala.fr